Veille

Les fans de sport et les Jeux Olympiques

31/07/2012 - Coca-Cola / Toluna

retour à la liste

Coca-Cola et l’institut de sondage Toluna présentent le volet Jeux Olympiques de l’étude « Les fans de sport en Europe »

Réalisée en avril et mai 2012 dans 5 pays européens, l’étude Coca-Cola/Toluna décrypte et analyse le comportement des fans de sport. Elle révèle le fort engouement des Français et des Européens pour les compétitions à venir et leur enthousiasme à soutenir leurs athlètes. Laure Manaudou, Christophe Lemaître et Teddy Riner seront les 3 sportifs français les plus attendus.

72% des français suivront les JO
De toutes les grandes compétitions internationales, les Jeux Olympiques sont de loin l’événement sportif préféré des Français :
- 72% des Français comptent suivre les épreuves, 62% des Français s’y intéressent
- La France est le 2e pays après l’Angleterre à attendre les Jeux Olympiques avec le plus d’impatience (74 % des Anglais, 56 % des Français), loin devant l’Espagne (50 %), la Belgique (45 %) et l’Allemagne (38 %).
- 67% des Français affirment que les JO vont les faire vibrer plus que n’importe quelle autre compétition.
- 72% des Français pensent que les JO vont leur apporter du bonheur (contre 1 tiers des Européens sondés).


Manaudou, Lemaitre et Riner très attendus par les Français
- L’athlétisme et la natation, disciplines phares : La finale du 100 m d’athlétisme (71%) et du 100 m de natation (67%) sont les épreuves les plus attendues par les Français contre seulement 45 % et 39 % des Européens.
- 62 % des Français déclarent d’ailleurs suivre avec plus d’enthousiasme les athlètes olympiques que l’équipe de France de football, alors que seulement 40 % des Européens se passionnent plus pour leurs athlètes olympiques que pour leur équipe nationale de foot.
- Laure Manaudou, Christophe Lemaitre et Teddy Riner constituent le tiercé des athlètes les plus attendus avec respectivement 43 %, 40 % et 36 % des citations.
- En cas de titre olympique, les fans français ne cacheront d’ailleurs pas leur joie. Ils seront 24 % à faire la fête, 12 % à pleurer de joie et à actualiser leur statut Facebook et 11 % à crier par la fenêtre pour partager leur joie avec les voisins.

Les JO & les médias: la télévision domine, la presse et la radio se maintiennent tandis que les réseaux sociaux émergent
- Le média plébiscité par 83% des Français pour suivre les JO est la télévision, la presse pour 34% et la radio pour 32%.
- Les Français connectés seront 30% à suivre les épreuves sur leur ordinateur ou leur smartphone tandis que 14% d’entre eux partageront les JO sur les réseaux sociaux.
- Les passionnés, soit 24% des Français, vont suivre tous les jours de compétition ou presque. Les festifs, soit 21% des Français, vont organiser des soirées chez eux pour suivre les JO, 15% vont suivre les épreuves via les réseaux sociaux sur leur lieu de travail et 14% les suivront sur internet au travail. Ils ne seront que 10% à suivre les épreuves dans un bar (contre 17% des Européens).

Les fans de sport ne connaissent pas la crise
- L’étude Coca-Cola/Toluna montre également que la crise n’aura pas de conséquence directe sur la consommation des fans de sport. En effet, 65 % des Français déclarent que la crise sera sans impact sur leur budget consacré aux JO.
- Dans ce contexte de célébration, 31 % des fans de sport français envisagent d’acheter des gâteaux apéritifs, des chips ou des pizzas, 23 % des boissons non alcoolisées et 20 % des boissons alcoolisées. Un quart des fans français (25 %) va même consommer davantage de produits alimentaires à l’occasion des JO.

*Etude quantitative online par l’institut de sondage Toluna, réalisée du 23 avril au 8 mai 2012 auprès d'un échantillon de 1000 personnes par pays, représentatif de la population, âgée de 15 ans et plus, de chacun des 5 pays suivants : France, Allemagne, Angleterre, Espagne, Belgique.

> En savoir +

   A télécharger

Communiqué de presse (337 ko)